Le Club Maître CoQ Avantages
Je me connecte
Ou


Mot de passe oublié
Je m'inscris
Ou

Un départ oui, mais prudent

6 novembre 2013

Ils vont enfin larguer les amarres ! Demain, à 10h40 Jérémie Beyou et Christopher Pratt quitteront le havre et le ponton de la Transat Jacques Vabre pour s’élancer sur leur longue transat de 5400 milles (près de 10 000 km) vers Itajai, au Brésil. La prudence reste cependant de mise en raison d’un gros coup de vent annoncé samedi dans le golfe de Gascogne.

Jérémie Beyou, skipper Maître CoQ : « un gros coup de vent est attendu dans le golfe de Gascogne samedi. Nous serons sur la trajectoire de ce front ondulant qui peut se révéler violent. L’évolution de ce type de phénomène est assez difficile à prévoir : on peut avoir 25 comme 40 nœuds fichier. Et 40 nœuds fichier, cela veut dire que ça peut aller jusqu’à 50 nœuds réels, avec 5 à 6 mètres de creux. Le plus fort sera entre le sud-ouest de la pointe Bretagne et le milieu du golfe de Gascogne.
On sait que l’on va rencontrer des conditions très musclées et risquées. Il faudra être très prudent. L’un des risques est de se faire embarquer par les vagues… Mais, d’un autre côté, nous avons vraiment hâte et envie d’y aller avec Christopher. »

Ces mauvaises conditions météo ont d’ailleurs motivé la direction de course à proposer une neutralisation de l’épreuve pour les Class40.
Pour les Imoca, la route est ouverte, mais ce premier écueil vers le Brésil est de taille. Jérémie et Christopher vont prendre toutes les précautions possibles pour préserver bateau et équipage. Comme le rappelait Christopher dimanche dernier : « pour gagner, il faut d’abord arriver. »

En poursuivant votre navigation sur Maître CoQ, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.