Éleveurs de volailles Maître CoQ : le respect des animaux et de l’environnement

L’engagement des éleveurs de volailles Maître CoQ

Devenir éleveur de volailles partenaire de Maître CoQ présente de nombreux avantages pour les exploitants qui souhaitent se lancer dans l’aviculture. Des partenariats de filière leurs sont proposés par les organisations de production partenaires dont les modalités visent à assurer la pérennité des élevages et la stabilité de leurs revenus. Cela passe par les critères suivants :
• des prix équitables fixés à l’avance ;
• la garantie d’un approvisionnement régulier et sécurisé en matière de poussins et d’alimentation pour les animaux ;
• l’accompagnement et le suivi par des techniciens d’élevage spécialistes de la volaille ;
• avec des perspectives de développement et de débouchés.

Les conseils techniques permettent aux éleveurs de profiter d’une expertise favorisant l’élevage de volailles dans de bonnes conditions. Cela passe, entre autres, par des conseils personnalisés transmis par les techniciens d’élevage, des audits et des contrôles qualité, ainsi que la possibilité de participer à des formations pour parfaire ses compétences. Ces bénéfices s’adaptent à la taille des structures afin de présenter des solutions d’exploitation pertinentes et réalisables.

En contrepartie, L’organisation de production animale représentant les éleveurs de dindons, de poulets, de canards ou de pintades, s’engage sur les demandes de la démarche « mieux élever » de Maître CoQ. Elle s’attarde notamment sur le respect le confort et la santé des volailles, et la préservation de l’environnement.

Quel est le quotidien d’un éleveur de volailles Maître CoQ ?

Qu’il s’agisse d’un éleveur de poulets ou d’un éleveur de dindes, nos partenaires s’appuient sur des techniques éprouvées et efficaces pour prendre soin de leurs animaux. Cela passe tout d’abord par l’accueil des poussins. Son travail au quotidien tient à de nombreuses responsabilités ; du bien-être animal à des conditions d’exploitation prenant de plus en plus en compte l’environnement.

Prendre soin de ses volailles en tant qu’éleveur avicole

L’éleveur de volailles observe tout d’abord ses animaux et organise son emploi du temps pour une visite quotidienne minimum Il veille à leur fournir une nourriture qualitative, composée entre autres de céréales entières françaises, en quantité suffisante pour satisfaire à leurs besoins nutritionnels.

Devenir éleveur avicole, c’est aussi veiller à l’expression des comportements naturels et sociaux des animaux. Il repaille si nécessaire la litière, et règle le matériel. Des règles strictes d’hygiène au quotidien sont respectées pour préserver la santé des volailles : nettoyage des mains et équipements de biosécurité, …

Préserver l’environnement en tant qu’éleveur de volailles Maître CoQ

Si la viande de volaille est déjà reconnue pour sa faible empreinte carbone, tous les acteurs de la filière Maître Coq dont les éleveurs agissent pour réduire encore l’impact environnemental.
Les actions passent par la collecte et le recyclage des déchets, la maitrise de l’énergie consommée, la valorisation des effluents dans le respect strict des réglementations, l’intégration des poulaillers dans le paysage rural, le développement des arbres, haies, bosquets autour des élevages et sur les parcours le cas échéant pour favoriser la biodiversité…

S’assurer de conditions d’élevage optimales pour les volailles

Afin d’améliorer les conditions d’exploitation et de garantir le bien-être animal, un éleveur de volailles est également amené à récolter plusieurs informations. Parmi les informations courantes suivies par l’éleveur, on retrouve :
• les consommations d’aliments et d’eau journalières des animaux ;
• le contrôle de leur santé ;
• l’observation des comportements (répartition, expression des comportements naturels…) ;
• la pesée des poussins puis des volailles pour un suivi constant de leur croissance ;
• les relevés de température ambiante au sein des poulaillers…

En complément de ce travail qui exige rigueur et régularité, l’éleveur de poulets, dindes ou dindons vérifie aussi le bon état de son matériel. Si nécessaire, il anticipe les étapes d’entretien et effectue les réparations d’usage.

Des éleveurs de volailles formés et qui travaillent en filière

La formation d’un éleveur de volailles couvre également d’autres domaines que les techniques d’élevage. Les programmes et les sessions de formations se penchent notamment sur les normes réglementaires et les attentes sociétales à respecter. Il est également essentiel de maintenir et parfaire ses compétences de gestionnaire.

Les éleveurs sont en relation avec différents interlocuteurs professionnels ; son technicien d’élevage qui peut le conseiller au quotidien, son vétérinaire référent qui encadre la santé des volailles (ad minima une visite annuelle), l’abattoir, les couvoirs, les équipementiers, les assureurs, les comptables et les banquiers.

Garantir le suivi des éleveurs de volailles Maître CoQ

Un éleveur de dindes, ou de poulets fait également l’objet de contrôles réglementaires récurrents. Ceux-ci sont réalisés par les autorités compétentes, telles que la direction départementale de la protection des populations (DDPP) ou de la direction départementale des territoires (DDT) selon les thématiques visées (protection animale, santé, environnement, sécurité…) .

À cela s’ajoutent les contrôles menés par des organismes indépendants sur le respect des cahiers des charges qui nécessitent le respect d’exigences supplémentaires

Qui sont les éleveurs de volailles en partenariat avec Maître CoQ ?

Indépendants et entrepreneurs, les éleveurs sont sous contrat avec une organisation de production partenaire et fournissent les volailles à Maître Coq. Certains éleveurs peuvent faire de la vente directe de volailles en complément.

Les éleveurs de volailles Maître Coq présentent des profils variés. Il peut s’agir d’élevages familiaux où les exploitations se transmettent d’une génération d’agriculteurs à la suivante. Ces sites avicoles possèdent alors en moyenne deux à trois poulaillers. Beaucoup d’éleveurs éleveurs sont également représentants professionnels ou bénévoles. Ils occupent ainsi des fonctions d’élus locaux, de pompiers ou de membres d’associations en vue de préserver le dynamisme des territoires ruraux. Ils contribuent à l’entretien des liens sociaux en milieu rural et à la transmission des savoir-faire de nos régions.

De plus, les éleveurs de volailles travaillent dans une optique de développement durable. La revalorisation des litières comme fertilisants ou amendements naturels pour les cultures végétales contribuent notamment à une économie circulaire.

Eleveurs de poulet en plein air
Comment convertir son élevage au plein air et avec quelles conditions d’élevage, de nourriture et de soin.