Le Club Maître CoQ Avantages
Je me connecte
Ou


Mot de passe oublié
Je m'inscris
Ou

Pas de vacances pour le 60 pieds Maître CoQ

11 juillet 2016

Un mois après sa belle victoire sur la Transat New York – Vendée, le 60 pieds Maître CoQ a repris la direction de l’atelier le 21 juin dernier. L’équipe technique est mobilisée sur ce chantier d’été, à Lorient, avec l’objectif d’optimiser le bateau pour le Vendée Globe. Pierre-François Dargnies, Directeur Technique, nous livre un aperçu des travaux en cours.

2016-07-11 11.33.19

Quels sont les objectifs de ce chantier d’été ?

Pierre-François Dargnies : « Après le chantier « foils » de l’hiver, et la victoire sur la Transat New York – Vendée, l’objectif aujourd’hui est de fiabiliser Maître CoQ et travailler sur son ergonomie. Il y a certains éléments que nous souhaitons renforcer au niveau du système de foils dans la perspective du Vendée Globe. Notre bateau a gagné une course de 3000 milles, il lui reste désormais 30.000 milles à faire ! Côté ergonomie, nous optimisons le confort de Jérémie à bord. Maître CoQ est très bruyant depuis qu’il est sur foils. Nous allons donc essayer de diminuer au maximum ces bruits. Enfin, le dernier objectif est de contrôler de façon très rigoureuse toutes les pièces du bateau. »

Où en êtes-vous dans l’avancement de ces améliorations ?

PFD : « Nous sommes à la moitié du chantier. Nous avons démonté et remonté la quasi totalité des pièces du bateau. Nous procédons à un contrôle ultrason sur toutes les pièces composites. La livraison de toutes les pièces neuves sera terminée la semaine prochaine. Il y a eu quelques modifications qui ont été faites sur les safrans. Les retouches de peintures sont également terminées. En ce qui concerne les voiles, nous avons changé une partie du gréément dormant (l’ensemble des câbles qui tiennent le mât, ndlr) pour le Vendée Globe. Pour le gréément courant (l’ensemble des bouts qui servent à régler les voiles, ndlr), tout a été livré et sera monté à la fin de la semaine. »

La remise à l’eau est déjà proche ?

PFD : « C’est en effet un chantier rapide. Notre volonté est de remettre à l’eau le bateau le plus vite possible, a priori la dernière semaine de juillet. Le Vendée Globe, c’est dans quatre mois, il faut donc naviguer. »

Dans quel état d’esprit est l’équipe après la victoire sur la New York – Vendée ?

PFD : « Nous sommes évidemment très fiers. Le chantier d’hiver avec l’installation de foils sur notre bateau d’ancienne génération [une première] était un vrai challenge. Toute l’équipe s’est mobilisée et a très bien travaillé. Avec cette victoire, nous validons ce choix ambitieux. Nous sommes satisfaits du comportement du bateau, de sa vitesse. A nous de poursuivre le travail, car l’objectif principal reste le Vendée Globe. On a fait 1/10ème du travail, il nous reste 90% à accomplir ! »

Vous n’avez donc pas eu le temps de souffler entre l’arrivée et le début du chantier, les vacances vont faire le plus grand bien ?

PFD : « La fin d’année s’annonce chargée avec le Vendée Globe. Jérémie Beyou et Philippe Legros sont au repos en juillet. A partir de la mise à l’eau du bateau fin juillet, tous les membres de l’équipe prendront une semaine à tour de rôle. Mi-septembre, tout le monde sera de nouveau sur le pont. »

En poursuivant votre navigation sur Maître CoQ, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.