Le Club Maître CoQ Avantages
Je me connecte
Ou


Mot de passe oublié
Je m'inscris
Ou

Entre deux dépressions

30 novembre 2012

Dans des brises encore faibles, le Team Maître CoQ poursuit son ascension vers le Nord. Les trains de dépressions qui se suivent sur l’Atlantique Nord, contraignent Jérémie et ses compagnons de route à se tracer une route à la fois sécuritaire et la plus rapprochante possible entre ces systèmes météo.

 

La priorité de Jérémie et son équipe étant de préserver le monocoque Maître CoQ, ils continuent de tracer une route presque plein Nord, entre deux systèmes dépressionnaires. Dès qu’ils toucheront les brises portantes générées par une grosse dépression actuellement située au large de Terre-Neuve, ils pourront « tourner à droite » et faire cap vers la Vendée.

 

Rien de tel que huit jours et huit nuits de mer pour faire le point et prendre du recul. Le skipper Maître CoQ, tout en continuant à travailler sur son bateau et à échanger avec ses équipiers, a déjà réussi à recharger ses batteries physiques et morales. Il est désormais prêt pour la suite, plus motivé que jamais à faire partager ses défis avec les salariés de Maître CoQ et les éleveurs partenaires du volailler vendéen.

 

Bagarre océanique
Dans l’hémisphère sud, la régate océanique bat son plein. Les options choisies par les solitaires de la tête de flotte pour contourner l’anticyclone de Sainte Hélène ont rendu leurs verdicts : match nul, ou presque !

 

Leader depuis quinze jours, Armel Le Cléac’h, en coupant au plus court dans des vents relativement faibles, a réussi à maintenir une bonne partie de son avance.
Ses poursuivants ont franchement accéléré la cadence depuis hier à la faveur de brises venues du grand sud, mais pas assez encore pour prendre les devants.

 

Mais, après vingt jours de course, les écarts se sont resserrés et la bagarre fait rage à l’approche de la porte de passage obligatoire qui marquera le franchissement du Cap de Bonne Espérance.

 

Les premiers solitaires devraient doubler ce premier cap de leur tour du monde en début de semaine prochaine, ils entreront alors dans une nouvelle phase de leur circumnavigation : la plus dure, la plus longue, mais aussi celle qui fait le plus rêver…

En poursuivant votre navigation sur Maître CoQ, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.