Le Club Maître CoQ Avantages
Je me connecte
Ou


Mot de passe oublié
Je m'inscris
Ou

Du Nord au Sud

26 novembre 2012

Pendant que Jérémie et ses compagnons de route contournent par l’ouest une dépression située sur les Canaries, les leaders du Vendée Globe, dans l’hémisphère sud, contournent eux aussi par l’ouest les zones de calme de l’anticyclone de Sainte Hélène…

 

Le monocoque Maître CoQ est positionné ce lundi matin par  environ 30° Nord et 29° Ouest. Jérémie Beyou, Bruno Béhuret du Team Maître CoQ et Christopher Pratt, skipper et ami de Jérémie, ont été obligés de faire un long bord vers le large pour contourner une dépression centrée sur les Canaries. Ils naviguent toujours au près et font cap ce matin au Nord-Nord-Ouest.

Ainsi, après trois jours de navigation, l’équipage Maître CoQ se trouve quasiment à la même longitude que l’archipel des Açores et presque à la même latitude que les Canaries. Tout va bien à bord, Jérémie en profite pour se reposer, penser à l’avenir… et préparer déjà ses prochaines courses !

 

À l’annonce, hier, de l’abandon de Vincent Riou, le skipper de PRB, Jérémie a été très touché et extrêmement déçu. Il lui a tout de suite envoyé quelques mots de soutien, ce que Vincent avait d’ailleurs été le premier à faire pour lui.
Comme Jérémie, Vincent a été victime d’un choc avec un objet flottant qui a endommagé sa coque et une partie structurelle de son gréement. Il va faire escale au Brésil pour réparer mais il aura bénéficié d’une assitance, il ne pourra donc pas repartir en course.

 

Pendant ce temps, dans l’hémisphère sud, la tête de flotte plonge toujours vers le Sud-Est. Elle évolue ce matin à la latitude de Rio de Janeiro. Les conditions météo sont clémentes (même s’il fait encore très chaud), mais pas très favorables à la vitesse.
L’enjeu stratégique du moment consiste à contourner l’anticyclone de Saint Hélène au plus court, sans toutefois tomber dans ses calmes… Cela peut se jouer parfois à pas grand-chose, d’où les décalages en latéral que l’on peut observer au sein du groupe de tête.

 

Les solitaires font le plein de chaleur et profitent de cette belle accalmie météo pour vérifier leur matériel, car, dans quelques jours, les températures vont brutalement chuter, le ciel va se plomber de gris : ils entreront dans les mers de sud.

En poursuivant votre navigation sur Maître CoQ, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.