L'Everest des mers

16 octobre 2020

La naissance de l’Everest des mers

Après sa double victoire dans le BOC Challenge, un tour du monde en solitaire avec escales, le navigateur Philippe Jeantot lance une idée folle : une nouvelle course autour du monde, à la voile, toujours en solitaire mais… sans escale et sans assistance !

Le Vendée Globe était né. Cette course mythique à la notoriété désormais planétaire est considérée comme l’une des plus périlleuses au monde, à tel point qu’on la surnomme “L’Everest des Mers”. Froid glacial, vagues démesurées… Les solitaires embarquent pour un voyage au bout de la mer, aussi difficile qu’inoubliable !

Maître CoQ IV et l'Everest des mers

Les incroyables chiffres de l’Everest des mers

53% 

C’est le pourcentage de marins ont réussi à franchir la ligne d’arrivée lors des dernières éditions, soit seulement un peu plus de la moitié des concurrents (89 sur 167).

+ 40°C

C’est à peu près la différence de température à laquelle sont soumis les skippers tout au long du parcours.

2,25 millions

C’est le nombre de visiteurs qui sont venus soutenir les skippers aux Sables d’Olonne pour l’édition 2016-2017, soit 1,5 million au départ et 750 000 aux arrivées.

En poursuivant votre navigation sur Maître CoQ, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.