Transat Jacques Vabre - Episode 12 : Passage de l'équateur

9 novembre 2019

L’IMOCA Maître CoQ IV a franchi le méridien de l’équateur vers minuit la nuit dernière. Yannick et Roland sont dorénavant dans l’hémisphère sud, cavalant à bonne vitesse dans les alizés du sud avec un vent régulier du sud-est d’environ15 à 18 nœuds, cap au 200/205 degrés.

Les voilà libérés depuis hier des affres du Pot-au-Noir, en route directe vers Salvador de Bahia et la baie de tous les saints. Peu d’options s’offrent à nos deux navigateurs ; seule la vitesse des uns et des autres peut marquer la différence.

Le duo Maître CoQ s’attèle à faire avancer son monocoque de façon optimale, à 100% de ses capacités, se relayant en permanence pour surveiller le réglage des voiles et la trajectoire du bateau. Installés sur bâbord amure (vent qui arrive sur le flanc gauche du bateau) jusqu’à l’arrivée, Yannick et Roland ont pris leurs quartiers avec une gîte permanente. Le foil bâbord est sollicité au maximum pour soulager le bateau et lui permettre d’atteindre de belles vitesses. Une bonne expérience grandeur nature, en perspective du Vendée Globe, pour valider le compromis cap vitesse et confirmer les différents réglages.

Il faudra être très vigilant à l’approche des côtes brésiliennes, que la flotte va longer pendant plus de 24h, et cohabiter au mieux avec les nombreux petits bateaux de pêche qui sont peu éclairés la nuit.

Au classement de 11h00 ce samedi, à 497 milles du leader APIVIA, et à 745 milles de l’arrivée, l’IMOCA Maître CoQ pointe à la 12ème place. L’arrivée de Yannick et Roland se dessine très probablement lundi 18 novembre à la mi-journée (heure du Brésil).

Transat Jacques Vabre - Maître CoQ 2019
En poursuivant votre navigation sur Maître CoQ, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.