Jour 2 : 48 heures de course et une intensité de tous les instants

11 novembre 2022
 

48 heures très denses depuis le départ de Saint-Malo, avec de nombreuses manoeuvres, une vigilance accrue étant donné le traffic maritime environnant et les multiples décisions stratégiques qu’il a fallu prendre rapidement. Le rythme est soutenu. La Route du Rhum – Destination Guadeloupe tient toutes ses promesses sur cette première entame ! Et ce n’est pas pour déplaire au skipper Maître CoQ qui avoue tout de même une pointe de stress :

« Tout va bien à bord de Maître CoQ, le bateau comme le marin ! J’essaie de dormir le plus possible entre deux réglages pour essayer d’avancer. On fait de belles vitesses, entre 17 et 18 noeuds. Je prends mes marques, je surveille mon bateau. Je fais attention à tout. Il y a un peu de stress quand même. Mais ça va, je gère. Le bateau se comporte plutôt bien. »

L’objectif à moyen terme est d’aller chercher les alizés tout en évitant les griffes de l’anticyclone des Açores. Et pour ce faire, mieux vaut garder une bonne vitesse, malgré une mer mal rangée mais néanmoins maniable. Yannick va devoir bien négocier les phases entre les fronts avant de se glisser dans des vents portants.

« Avec Maître CoQ V, on va chercher un premier petit front et un second plus fort au large de la pointe espagnole, du côté du Cap Finisterre. Cap au sud-ouest vers le soleil et la chaleur dans 3 jours peut être ! »

Au positionnement de 16h :

📍 17e

💯 Vitesse : 13,2 noeuds

🏁 Distance de l’arrivée : 3112 miles

Suivez la course de Yannick via notre cartographie >> https://bit.ly/3hE2LZy

🎬 Première vidéo reçue du bord 🤩🤩