La planète bleue

16 octobre 2020

Une planète recouverte d’eau

Les marins solitaires du Vendée Globe vont naviguer pendant près de 3 mois sur la planète bleue. C’est ainsi qu’est surnommée la Terre car plus de 70 % de sa surface est recouverte d’eau, cela représente près de 1,4 milliard de km3. L’eau salée (97 %) et l’eau douce (seulement 3 %) forment l’hydrosphère, c’est-à-dire l’ensemble des réserves d’eau de la Terre.

La planète bleue

Les océans, sources de vie

Au nombre de 5, les océans sont de très grandes étendues d’eau salée bordées par les continents. Yannick Bestaven va naviguer sur les 2 plus grands océans du monde : l’Atlantique et l’Antarctique. Essentiels pour lui, comme pour tous les hommes, les océans fournissent l’oxygène nécessaire à la vie et nourrissent de nombreux êtres vivants.
➙ Aussi microscopique soit-il, c’est le plancton qui est à la base de la chaîne alimentaire ! Il permet de nourrir les petits poissons, eux-mêmes mangés par des plus gros poissons et ainsi de suite.
➙ Le plancton est aussi une source essentielle d’oxygène, qui nous permet de respirer. Il absorbe le dioxyde de carbone (C02) et rejette de l’oxygène (02).
➙ Les océans abritent près de 30 000 espèces différentes de poissons ! Une diversité que Yannick aura la chance de côtoyer tout au long de son parcours. Le milieu marin est l’un des plus riches pour sa biodiversité.

En poursuivant votre navigation sur Maître CoQ, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.