Le Club Maître CoQ Avantages
Je me connecte
Ou


Mot de passe oublié
Je m'inscris
Ou

RS:X / Championnat du monde à Oman, Hélène Noesmoen en forme olympique !

Lundi 19 octobre, débuteront les championnats du monde de RS:X (planche à voile Olympique) à Oman. La sablaise Hélène Noesmoen sera l’une des cinq françaises à la conquête du titre mondial dont la française Charline Picon est tenante du titre. Les couleurs des Sports Nautiques Sablais et de Maître CoQ vogueront donc la semaine prochaine sur les eaux turquoise du Golfe d’Oman.

a825c7_f01dca1f71b241ba993076c417f32d51

Arrivée à Oman dès mercredi pour avoir le temps de s’acclimater, Hélène va pouvoir s’entraîner sur le plan d’eau de Muscat à Oman tout le week-end afin d’appréhender les spécificités du site.
Quelques jours avant le début de la compétition Hélène revient sur son début de saison et nous livre ses impressions et ses ambitions.

Un début de saison focalisé sur les championnats du monde d’Oman :

« Après une période de navigation en Australie en novembre et décembre dernier, j’ai repris les entraînements dès le début de janvier au pôle France de La Rochelle. Cette préparation hivernale m’a permis d’attaquer les compétitions dans les meilleures conditions. Un début de saison réussi puisque j’ai remporté les deux premières compétitions nationales : à Marseille en Février, puis à Carnac en Mars.
Au printemps la saison internationale a commencé, et à un peu plus d’un an des Jeux Olympiques, la concurrence étrangère était au rendez vous ! Je me suis qualifiée pour l’étape de Coupe du Monde de Hyères, en France. Après une rude bataille sur l’eau je me suis classée 28ème, parmi les 40 premières mondiales. Fin Juin avait lieu l’une des épreuves majeures de la saison : le championnat d’Europe ! Après une entrée dans la compétition compliquée, et de longues journées d’attente faute de vent, je me suis rattrapée sur les derniers jours de course. Je termine à la 20ème place de ce championnat, et 3ème française !
Ma saison a été très rythmée, avec de nombreuses périodes d’entrainement sur des plans d’eau variés. J’ai travaillé différentes techniques de glisse, et j’espère ainsi m’adapter rapidement aux conditions un peu particulières du plan d’eau du championnat du monde, à Oman. Pour me permettre d’avoir un maximum de sensations sur l’eau j’ai également participé à quelques épreuves françaises de Funboard. Notamment à l’étape de Coupe de France de Saint Malo en mai, où je me suis classée 3ème !
J’ai ajusté mes derniers réglages lors de l’étape de Coupe d’Europe de La Rochelle la semaine dernière, remportant par la même occasion le titre de vice championne de France. Je suis maintenant fin prête, en route pour l’objectif principal de la saison : le championnat du monde !

Une athlète avec une tête bien remplie :

Hélène est également élève-ingénieur à l’INSA de Rennes. Sportive de haut-niveau elle arrive à concilier études et compétition. Cela ne doit pas toujours être facile, comment t’organises-tu ?
« Je suis étudiante à l’INSA de Rennes depuis septembre 2010. Je bénéficie d’un aménagement d’étude pour pratiquer mon sport à haut niveau. Je vais donc obtenir mon diplôme d’ingénieur Génie Cicvil et Urbain en 7 ou 8 ans, tout cela en ayant exploré de nombreux plans d’eau à travers le monde !

a825c7_7bd72ef940394ead8b62f70bc89a66a0

En parallèle de mes études à Rennes, je m’entraîne au Pôle France de La Rochelle depuis septembre 2013. Dans une semaine classique, je suis les cours à Rennes en début de semaine. Je profite de ces quelques jours loin de la mer pour me concentrer sur la préparation physique. Le jeudi je prends la route pour La Rochelle où je navigue toute la fin de semaine. Cet aménagement me permet de maintenir un rythme d’entrainement de 4 navigations par semaine, mais aussi d’organiser mes périodes scolaires en fonction des échéances sportives (à la contrainte près des examens, deux fois par an). Depuis le mois de septembre, j’ai pu me concentrer pleinement sur ma préparation du championnat du Monde, je profiterai des températures fraiches à mon retour pour travailler ! »

La compétition majeure de l’année se déroulera dans des conditions extrêmes :

Les conditions de navigation à Oman vont être bien différentes de celles rencontrées sur les plans d’eau européens :
« Les conditions climatiques sont déjà très différentes ! Alors que l’on commençait à s’habituer au premier rafraichissement en France, ici il fait chaud du matin au soir ! Ce championnat va donc être très physique, et il va falloir faire bien attention à ne pas s’épuiser avec la chaleur ! J’ai donc adapté mon rythme d’entrainements depuis que je suis arrivée : des entrainements plus courts et d’intensité progressive pour s’acclimater. Une manche d’entrainement aura lieu dimanche midi, je suis bien curieuse de voir comment on va réagir à 30 minutes d’effort intense sous cette chaleur !
Techniquement, le plan d’eau est également très différent de ceux sur lesquels j’ai régaté jusqu’à maintenant. Le vent ne souffle que quelques heures par jour, en milieu de journée. Et la mer est toujours très agitée, même par vent faible. J’ai eu la chance de m’entrainer sur un plan d’eau similaire à celui-ci cet été en Sicile, ce qui va me permettre de m’adapter plus rapidement.
Ce championnat du monde est l’objectif majeur de l’année ! C’est une épreuve très importante en vue des sélections pour les Jeux Olympiques. Beaucoup de coureurs espèrent qualifier leur nation pour les J.O. Pour les nations déjà qualifiées comme la France, les performances individuelles sont importantes, notamment pour intégrer l’Equipe de France. Comme beaucoup de coureurs sur ce circuit olympique, je vise une sélection pour les J.O. Si ce n’est pas pour 2016, je reviendrai avec plus d’expérience pour 2020 !
J’ai planifié toute ma préparation de saison en vue de ce championnat du Monde. A moins d’un an des J.O, on peut déjà s’y attendre : la concurrence sera là, et la compétition sera dure ! Mais pour moi cela ne change pas grand-chose, j’y vais avec plein d’entrain, et l’envie de montrer mon potentiel au niveau mondial ! Je suis actuellement 32ème au classement mondial ISAF. Le tout sera de faire de mon mieux pour sortir mon épingle du jeu ! Le début de la compétition est imminent, je me sens d’attaque, en forme et motivée ! »

De championnats du monde en championnats du monde :

Après les championnats du monde d’Oman, organisés par la classe RS :X, quel est ton programme :
« Je me suis qualifiée pour la finale des étapes de Coupe du Monde ISAF, qui aura lieu à Abu Dhabi la semaine suivante. Une compétition qui rassemblera les vingt meilleures mondiales. Vu la proximité de ces deux épreuves, l’enchainement sera éprouvant physiquement. Je ferai donc de mon mieux pour m’exprimer sur cette épreuve. L’objectif étant de profiter de cette compétition pour engranger un maximum d’expérience au contact du meilleur niveau mondial, et pourquoi pas, de créer la surprise sur certaines courses !
Je rentrerai en France début novembre. La priorité sera alors de récupérer au mieux avant de reprendre l’entrainement, tout cela dans une période d’intersaison limitée. En effet toutes les compétitions de l’année 2016 ont étés avancées entre février et juillet en raison des J.O l’été prochain. A commencer par les championnats du Monde 2016 en Israël au mois de février ! »

Palmarès d’Hélène :

En RS:X (Planche à voile Olympique) : quelques soient les conditions rencontrées sur le plan d’eau les concurrents ont le même matériel (planche et voile). On parle de monotypie stricte. Cette discipline olympique se pratique sous forme de "régates" comme pour l'ensemble des séries de la voile olympique (470, Nacra, laser, etc..) avec des bords dans toutes les allures par rapport au vent. Les manches durent environ 30 minutes

  • 20ème du championnat d’Europe Senior 2015, Mondello, Italie.
  • 34ème du championnat du Monde Senior 2014, Santander, Espagne.
  • 12ème au championnat d’Europe Senior 2014, Cesme, Turquie.
  • 8ème des étapes de Coupe du Monde ISAF de Palma, et Medemblick, 2013
  • Championne du Monde Jeune (moins de 21 ans), Espagne 2012.
  • 15ème du championnat du Monde Senior 2012, Cadix, Espagne.
  • 5ème du championnat du Monde Jeune (moins de 19 ans), Turquie 2010.
  • 3ème du championnat du Monde Jeune (moins de 19 ans), Chypres 2009.

En Bic 293 (planche jeune) :

  • Championne du Monde cadette (moins de 17 ans), Espagne 2007.
  • Championne du Monde cadette (moins de 17 ans), Pologne 2008.

En slalom : discipline appelée également « Funboard », les riders peuvent adapter leur planche et leur voile en fonction des conditions rencontrées sur le plan d’eau. La discipline du slalom est une course de vitesse pure avec des bords au vent de travers entrecoupés par une succession de jibes (manoeuvres), les manches sont très courtes, environ 5 minutes.

  • 3ème de l’étape de Coupe de France Senior AFF, Saint Malo 2015.
  • 3ème de l’étape de Coupe de France Senior AFF, Carnac 2014.
  • Championne de France Jeune Extrême Glisse 2012, Carnac 2012.

Albums photos des championnats du monde à Oman

Page Facebook d'Hélène Noesmoen

En poursuivant votre navigation sur Maître CoQ, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.