Le Club Maître CoQ Avantages
Je me connecte
Ou


Mot de passe oublié
Je m'inscris
Ou

Anthony Marchand (Ovimpex - Secours Populaire) vainqueur de la Solo Maître CoQ

  • Benjamin Dutreux vainqueur de la course n°5
  • Podium: Anthony Marchand, Corentin Douguet et Damien Cloarec
  • Will Harris 1er bizuth.

La 13e édition de la Solo Maître CoQ a pris fin ce samedi 23 avril à 12h55 en baie des Sables d’Olonne. Si la victoire sur la grande boucle nautique revient au vendéen Benjamin Dutreux (Team Vendée), c’est Anthony Marchand sur Ovimpex – Secours populaire qui remporte le classement général avant jury. Il devance Corentin Douguet (Sofinther – Un maillot pour la vie) et Damien Cloarec (Saferail). Le premier bizuth, Will Harris (Artemis 77), quant à lui, pointe à la septième place au général.

Le grand parcours pour Benjamin Dutreux (Team Vendée) :

Partis jeudi 21 avril, les 22 figaristes de la Solo Maître CoQ auront composé avec des conditions météorologiques idéales grâce à un flux de Nord-Ouest d’une quinzaine de nœuds. Local de l’étape, le vendéen Benjamin Dutreux aura fait une jolie prestation sur la grande boucle nautique entre l’île de Ré et Belle-Ile. En tête dès le premier passage sous le pont de Ré, il aura réussi à maintenir son avance sur ses poursuivants tout au long des 350 milles nautiques du parcours. Anthony Marchand, deuxième de cette course, aura bien tenté, en vain, quelques coups pour revenir sur le skipper de Team Vendée.

Benjamin Dutreux - Team Vendée - Solo Maitre CoQ

Benjamin Dutreux (Team Vendée) remporte la grande course au large (5ème et dernière manche de la Solo Maître CoQ)

Victoire d’Anthony Marchand (Ovimpex-Secours Populaire) :

Au total de cette semaine de compétition aux Sables d’Olonne, quatre parcours côtiers et une grande course de coefficient 3 auront été lancés par le comité de course dans des conditions de vent idéal. Après une première journée courue dans de petits airs, un flux d’une quinzaine de nœuds sur le reste de la semaine aura ainsi permis aux figaristes de la Solo Maître CoQ 2016 d’exprimer tout leur talent. Au classement général provisoire, la victoire revient à Anthony Marchand (Ovimpex – Secours populaire). A égalité de points avec le Lorientais Corentin Douguet, il s’impose en ayant fait le meilleur résultat sur la plus grande course. Le Carantécois Damien Cloarec complète le podium en ayant remporté la course n°4 et le Britannique Will Harris s’impose dans le classement bizuth.Satisfaits de l’épreuve, les skippers ont tenu à remercier les organisateurs et les bénévoles de cette compétition sablaise pour leur accueil et la convivialité de l’épreuve. Tous ont avoué que la Solo Maître CoQ 2016 était un riche et ultime entraînement avant le début des épreuves au Havre du Championnat de France Elite de course au large en solitaire.

Anthony Marchand remporte la Solo Maitre CoQ 2016

De gauche à droite : Corentin Douguet, Anthony Marchand, Damien Cloarec

Ils ont dit:

Anthony Marchand, « Ovimpex – Secours populaire » :« C’est ma première victoire sur le circuit figaro et j’en suis bien content. D’autant que j’apprécie le format de la Solo Maître CoQ avec des petits parcours côtiers en début de semaine et une grande course au large pour finir. Cela met le classement général en valeur et c’est pour cela que je suis heureux de gagner la Solo Maître CoQ 2016. Sur cette épreuve je me suis réconcilié avec le petit temps, surtout au portant, pour le près j’ai encore un peu de travail pour être complétement à l’aise. Cette dernière étape était bien usante pour les nerfs, surtout au début. Pour tous, on savait que le classement général se jouait sur cette manche. J’étais donc concentré pour mettre un maximum de bateaux entre Corentin Douguet et moi. »

Benjamin Dutreux, « Team Vendée » :«Je suis super content de remporter ce parcours. C’est ma première victoire de manche sur le circuit figaro. Le plus compliqué sur ce parcours, c’était le début avec le départ dans peu de vent. Après c’était assez tactique. Je m’en suis bien sorti et j’ai réussi à prendre un peu d’avance. Au passage de l’île d’Yeu, j’ai choisi de faire l’extérieur, c’était risqué mais j’étais obligé de faire avec le vent que j’avais. Les autres ne semblaient pas avoir les mêmes conditions donc je ne pouvais pas faire la même chose qu’eux. Je ne les voyais pas à l’AIS, j’avoue avoir eu un peu peur. Et puis j’avais pas mal de pression à être devant. Anthony Marchand est revenu plusieurs fois sur moi, ce qui n’était pas toujours rassurant. On se met vite la pression tout seul, il faut donc savoir se poser et se re-concentrer pour naviguer à nouveau comme on sait faire. »

Corentin Douguet, « Sonfinther – Un Maillot pour la Vie » :
«Deuxième à égalité de points, c’est dommage mais c’est le jeu. Sous le pont de l’île de Ré, il restait cinq bateaux derrière moi et à cet instant le podium de la Solo Maitre CoQ n’était absolument pas envisageable. Donc je suis plutôt content d’être revenu et de finir derrière Anthony au général. J’ai réussi à m’arracher et à faire de bons petits coups et je crois ne pas en avoir beaucoup raté vu ma progression tout au long de la course. En fait il y a juste un anglais de trop entre Anthony et moi ! Après c’est toujours rageant de perdre la tête malgré l’égalité de points mais ça va, c’est un copain. Au pont de l’île de Ré, on m’aurait annoncé finir 4e de cette manche, j’aurai tout de suite signé. C’est bien, ça l'a presque fait ! J’ai pris du plaisir sur l’eau et j’ai encore beaucoup appris. C’est toujours une bonne idée de venir à la Solo Maître CoQ . »

Damien Cloarec, « Saferail » :
«Je suis bien fatigué, je me suis donné à fond sur cette derrière course. Pour la petite histoire, il y a quelques années j’étais le préparateur de Corentin Douguet. Alors se retrouver bord à bord pendant presque deux jours, c’est énorme ! On s’est bien bagarré et c’est un excellent lièvre. Toute la semaine, j’ai été dans le coup. Les deux premiers jours, c’était un exercice différent de celui d’aujourd’hui mais j’ai pu confirmer sur l’offshore. C’est de bon augure pour la suite. Mon objectif était de faire dans les dix, alors un podium c’est inespéré. Mais il ne faut pas s’emballer, ça reste du figaro, on navigue à vue et le dernier n’est qu’à quelques milles derrière. Je suis très heureux de mon retour en Figaro. »

Will Harris, « Artemis 77 » :
« Cette dernière course a été difficile pour moi avec un départ pas évident dans peu de vent. J’ai eu peur d’être vite distancé par la flotte mais je me suis accroché et j’ai réussi à revenir dans le match. Le passage entre Belle-Ile et l’île d’Yeu aussi était compliqué avec beaucoup de courant. Mais c’était une belle étape pour moi et je suis ravi de terminer premier bizuth. Je n’ai pas beaucoup dormi durant les deux jours de course. C’était difficile de trouver le bon moment pour se reposer mais je vais me rattraper les prochains jours, c’est sûr ! Au général, je suis septième et premier bizuth, c’est super !»

Classement général de la Solo Maître CoQ 2016 après Jury

Infographie des skippers

Les photos de la Solo Maître CoQ 2016

 Source Solo Maître CoQ / Laure Lunven De Hercé

En poursuivant votre navigation sur Maître CoQ, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.