Le Club Maître CoQ Avantages
Je me connecte
Ou


Mot de passe oublié
Je m'inscris
Ou

Magellan, l'homme du premier tour du monde !

18 octobre 2016

Plate aux allures d’enfer, la terre ne tourne pas rond en 1519… Christophe Colomb a bien découvert un nouveau continent vingt-cinq ans plus tôt, mais nul cartographe n’est capable de démontrer les dimensions de notre planète. Seul un Portugais du nom de Fernand de Magellan est persuadé qu’il est possible d’en faire le tour, et que l’on peut traverser ou bien contourner le continent américain, récemment découvert.  Allez comprendre, mais c’est un roi Espagnol, Charles 1er futur Charles Quint, qui lui tend la barre d’une armada de cinq navires chargés de deux années de nourriture. Le Portugais largue les amarres le 21 septembre 1519. Rébellion, demi-tour d’un bateau, c’est en octobre 1520 que Magellan découvre un détroit – futur détroit de Magellan reliant l’Atlantique au Pacifique – qui l’emmène dans les mers du Sud.

Il traverse alors l’immensité Pacifique sans s’arrêter dans ces îles que l’explorateur Cook qualifiera de paradisiaques. Pour le Portugais, la faim et le scorbut rythment les navigations. Magellan s’enferme dans sa cabine, les morals sont au plus bas. Ce sont enfin les îles Mariannes puis les Philippines qui rétablissent les équipages. Mais le 21 avril 1521, alors qu’il cherche à soumettre par la force le roi Cilapalapu de l’île de Mactan, Fernand de Magellan est tué. Des trois bateaux restants, seul le Victoria mené par Del Cano reprend la mer et, via le Cap de Bonne Espérance (Afrique du Sud), rentre en Espagne. Dix-huit hommes mettent pied à terre le 6 septembre 1522 dont un certain Pigafetta, historiographe de cette expédition, qui confirme que la terre est ronde. Magellan est célébré et le décalage horaire découvert.

 

En poursuivant votre navigation sur Maître CoQ, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.