Le Club Maître CoQ Avantages
Je me connecte
Ou


Mot de passe oublié
Je m'inscris
Ou

Une entrée de course croustillante

8 novembre 2013

Très beau début de transat pour le duo Maitre CoQ. A peine la ligne de départ franchie, hier, au large du Havre, Jérémie et Christopher, à la faveur d’un joli coup tactique, ont rapidement pris les commandes de la course. Cette première nuit a cependant été moins ventée que prévue, à tel point que le duo Maître CoQ est tombé dans une zone sans vent. Un mauvais hasard qui a logiquement profité à la concurrence. Mais à la mi-journée, ce vendredi, Jérémie et Christopher naviguent toujours à vue du leader, la course vient tout juste de commencer…  

Après 24h de course, le duo Maître CoQ bataille dans le quatuor de tête. Ces quatre leaders se tiennent en moins d’un mille et demi (2,7 km) soit rien du tout, compte tenu, en plus, des écarts latéraux (nord/sud) qui les séparent l’uns des autres.

A la mi-journée, ce vendredi, la tête de flotte des Imoca s’apprête à enrouler la pointe Bretagne et, surtout à faire le dos rond. Le gros coup de vent, annoncé depuis plusieurs jours dans le golfe de Gascogne, arrive.
Selon le fichiers et les sources météo sa force et sa rapidité fluctuent, mais une chose est sûre : dans les prochaines 24 heures, les Imoca et les Multi 50 vont devoir composer avec des vents de 30 à 45 nœuds établis avec des rafales possibles à 50 nœuds dans une mer très formée.

Alors, même si la régate océanique est bel et bien entamée pour Jérémie et Christopher, ces deux régatiers sont aussi des marins aguerris. Dès les premiers signes avant-coureurs du coup de vent, ils mettront leur course entre parenthèse, le temps qu’il faudra, pour préserver leur bateau, leur transat qui est aussi la transat de tous ceux qui les suivent.

Jérémie Beyou, skipper Maître CoQ à la vacation course de ce matin
« La nuit n’a pas été facile : on avait de l’avance et on est tombé dans un trou d’air ! Les trois bateaux suiveurs sont revenus puis avec la renverse de courant, ça a redémarré. On va avoir un virement de bord vers midi puis un passage de front. Le vent va se renforcer à 25-30 nœuds pour passer la pointe de Bretagne. Il va falloir remettre le bateau en configuration brise car là ça, commence déjà à planter des pieux : c’est un avant gout !
Mais on a eu un super début de nuit par rapport à hier sous la pluie où ce n’était pas marrant. Avec un grand ciel étoilé, les lueurs de la terre de Cherbourg, puis Guernesey. Un début plutôt sympathique ! Maintenant ça va monter crescendo, il ne faudra pas faire de bêtise et passer le golfe de Gascogne sans trop de dégâts… »

Positions à 9h38 vendredi 8 nov
1. Macif à 5228 milles de l’arrivée
2. Safran à 0,11 milles du premier
3. PRB à 0,12 milles du premier
4. Maître CoQ à 1,49 milles du premier
5. Cheminées Poujoulat à 5,7 milles du premier

En poursuivant votre navigation sur Maître CoQ, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.