Le Club Maître CoQ Avantages
Je me connecte
Ou


Mot de passe oublié
Je m'inscris
Ou

Tour de France à la Voile : Objectif Top 10 rempli pour Maître CoQ !

25 juillet 2015

Après trois semaines d’une compétition de tous les instants et neuf actes d’une intensité montant crescendo, le rideau sur Tour de France à la Voile vient de tomber à Nice. Ainsi, sur une dernière pirouette du mistral, contraignant l’organisation à annuler l’ultime confrontation en stade nautique en baie des Anges.

Tour de France à la Voile 2015 - Maître CoQ - Jérémie Beyou : Objectif Top 10 rempli pour Maître CoQ !

Cette première participation à valeur d’apprentissage pour l’équipe Maître CoQ sur cette grande boucle en équipage et par étapes en Diam 24 qui se termine donc sur les résultats de la veille : une victoire à égalité de points de Spindrift face à Groupama, et une belle 10ème place disputée de haute lutte face à une concurrence au meilleur niveau par Jérémie Beyou et ses fidèles équipiers (Christopher Pratt, Dimitri Deruelle, Olivier Herlédant, et Pierre-François Dargnies)…

L’objectif sportif est rempli, la mission accomplie, et la satisfaction l’emporte au terme de ce marathon rythmé le long des côtes de l’Hexagone.

Pour Maître CoQ, également fournisseur officiel de l’épreuve et présent avec un stand sur le village du Tour, c’était aussi une formidable occasion d’aller à la rencontre du public et de partager l’intensité de cet évènement au format novateur qui a tenu toutes ses promesses…

 # L’œil du skipper 

Quelles sont tes premières impressions à chaud sur cette place dans le top ten ?

 Jérémie Beyou : « Nous sommes tous contents de ce résultat, cette belle et très honorable place de 10 correspond à l’objectif que nous nous étions fixés au départ de Dunkerque. Même si cela pouvait paraître peu ambitieux pour certains, on savait de notre côté que le niveau serait super élevé face à des équipages issus de l’olympisme, du match-racing ou du multicoque. Bravo aux équipes de Spindrift, Groupama et CombiWest au-dessus du lot. Elles méritent leurs places sur le podium. Notre démarche de constituer un noyau dur de cinq navigants, et de faire courir des membres de l’équipe, a porté ses fruits. Nous sommes parvenus à nous inscrire dans une vraie logique d’apprentissage pour progresser tout du long, notamment sur le format des stades nautiques, où nous n’étions pas d’entrée de jeu les plus à l’aise. Il a fallu se battre pour finir à cette place au sein du classement très disputé par de nombreux équipages entre la 7è et la 13è place. »

Quels enseignements tires-tu de ce Tour de France ? 

J.B. : « Ces trois semaines se sont révélées très enrichissantes pour tout le monde. Le Tour de France reste une aventure humaine et collective, et elle est réussie. A bord, nous avons fait du bon boulot, tout comme les techniciens et le coach sportif qui nous ont accompagnés du début jusqu’à la fin. La satisfaction l’emporte d’avoir relevé ce challenge d’inclure un troisième support, le Diam 24, dans une saison déjà bien remplie avec la Solitaire du Figaro et le programme en IMOCA. Et surtout d’avoir réussi ensemble une belle aventure humaine qui nous rend plus forts pour la suite. »

 L’œil du Directeur général de Maître CoQ

Quel bilan faites-vous de votre côté à l’issue de ce premier Tour ?

Stéphane Sallé : «  Pour nous, au-delà du fait que cette 10ème place répond à nos objectifs sportifs, ce Tour de France, sur un autre support et un autre format que la course au large en solitaire, a constitué une vraie découverte. Tout au long de l’épreuve, la présence de notre food truck sur le village de la course à chaque étape nous a permis de venir à la rencontre des consommateurs de différentes régions de France et de leur faire découvrir nos produits de qualité. La course à la voile en équipage, qui cultive l’esprit d’équipe, entre très fortement en résonance avec les valeurs et la culture qui nous animent au sein de l’entreprise Maître CoQ. Je tiens particulièrement à remercier tous les collaborateurs et salariés investis dans l’animation de notre stand d’avoir participé à cette première expérience inscrite dans la durée et dans la découverte d’une autre facette de la voile. Nous avons senti l’enthousiasme et la ferveur du public de Dunkerque à Nice, en passant bien sûr par Roscoff et les Sables d’Olonne. Cette étape à domicile en Vendée, marquée par les belles performances de Jérémie et son équipe sur l’eau, a constitué un moment fort que nous ne sommes pas prêts d’oublier… Même si nous avons déjà tous la tête tournée vers le circuit IMOCA, la prochaine Transat Jacques Vabre et le Vendée Globe 2016. Un grand bravo à eux pour le beau boulot qu’ils ont fait !»

En poursuivant votre navigation sur Maître CoQ, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.