Le Club Maître CoQ Avantages
Je me connecte
Ou


Mot de passe oublié
Je m'inscris
Ou

Solo Arrimer : bilan très positif

13 avril 2013

Après 36 heures d’une course particulièrement intense dans le groupe de tête de la Solo Arrimer, le skipper Maître CoQ termine à une très belle 4e place. Mais, au-delà du résultat sportif, cette épreuve « test » pour la Solitaire du Figaro a conforté Jérémie dans ses choix, tout en lui ouvrant quelques pistes de travail très motivantes.

 

Le groupe de tête est resté très homogène tout au long de ces 320 milles (600 km) entre Belle Ile et l’ile de Ré ?

Jérémie Beyou : « Ça a été très serré tout le temps. Avec les 6 – 7 bateaux de tête, nous ne sommes pas beaucoup quittés, mais Morgan (Morgan Lagravière, vainqueur de cette Solo Arrimer, ndlr) a vraiment bien navigué, il a un petit plus en vitesse aussi. Ça fait un beau challenge à relever, d’autant que nous avons encore des pistes de travail à explorer. Je n’avais pas mes voiles neuves non plus, alors que Morgan, oui… Et nous avons des optimisations à mettre en œuvre d’ici la Solitaire du Figaro. Nous testerons tout cela une dernière fois à l’occasion de la Solo Concarneau. »

Ces 36 heures de course façon Solitaire du Figaro étaient aussi l’occasion de retrouver un rythme physique ?

Jérémie Beyou : « Il y a encore un peu d’entraînement à poursuivre : résistance à la fatigue, mal aux mains, souplesse, courbatures… Bref, il faut redevenir un figariste ! »

La météo a été corsée en plus ?

Jérémie Beyou : « Nous avons eu des conditions musclées, surtout la première nuit avec 25 – 35 nœuds et des rafales à 40. Les manœuvres n’étaient pas évidentes avec beaucoup de pluie et de gros paquets de mer sur le pont. Cela a bien éprouvé le matériel aussi. C’était un très bon test.
Au final, c’était vraiment intéressant de faire cette course : ça booste et ça redonne de nouveaux challenges à relever avec, aussi un bon résultat à la clé. Le bilan de cette Solo Arrimer est très positif ! »

 

Dès la semaine prochaine, Jérémie Beyou va reprendre son travail sur ses voiles pendant que son équipe procédera à un petit chantier technique sur le Figaro Bénéteau avant de reprendre un rythme course d’ici trois semaines sur la Solo Concarneau. Là, il retrouvera à peu près les mêmes concurrents, mais il sera cette fois-ci armé de ses nouvelles voiles et de nouveaux réglages : un deuxième rendez-vous fructueux en perspective.

D’ici là, l’Imoca 60 Maître CoQ 2 aura été mis à l’eau et Jérémie aura aussi participé aux premiers tests en mer…

 

Solo Arrimer – Classement avant jury :

1. Morgan Lagravière (Vendée)
2. Thierry Chabagny (Gedimat)
3. Yann Eliès (Queguiner Matériaux – Leucémie Espoir)
4. Nicolas Lunven (Generali)
5. Jérémie Beyou (Maître CoQ)
… 26 concurrents

Programme 2013 Team Maître CoQ

9 – 13 avril : Solo Arrimer en Figaro Bénéteau, au départ des Sables d’Olonne
Mi-avril : mise à l’eau de l’Imoca 60 et entraînements en Figaro Bénéteau
Fin avril : navigations techniques en Imoca 60
4 – 9 mai : Solo Concarneau
Mai : Grand Prix Guyader en Imoca 60 à Douarnenez et entrainements en Figaro Bénéteau
Juin : Solitaire du Figaro
Juillet-août : chantier technique Imoca 60
Septembre-octobre : entrainement en double en vue de la Transat Jacques Vabre en Imoca 60
Novembre : Transat Jacques Vabre, transat en double Le Havre-Itaja (Brésil) en Imoca 60

 

En poursuivant votre navigation sur Maître CoQ, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.