Le Club Maître CoQ Avantages
Je me connecte
Ou


Mot de passe oublié
Je m'inscris
Ou

Répétition générale à la Solo Concarneau

29 avril 2014

La deuxième course préparatoire à la Solitaire du Figaro se profile devant l’étrave de Jérémie Beyou : le coup d’envoi de la Solo Concarneau sera donné le 1er mai. Le skipper Maître CoQ aborde ces quelques 400 milles entre Yeu et Ouessant comme une véritable répétition générale avant la Solitaire du Figaro.

Depuis sa victoire sur la Solo Maître CoQ il y a un mois, Jérémie Beyou a bien sûr poursuivi son entraînement, mais aussi sa préparation technique. Il prendra le départ de la Solo Concarneau armé d’un jeu de voiles optimisé, très proche de celui qu’il aura pour la Solitaire du Figaro. Son objectif sur cette course préparatoire sera de valider une dernière fois ses réglages de voiles et de s’immerger le plus possible dans l’épreuve pour en prendre le rythme très vite, comme si c’était déjà le grand rendez-vous du circuit.

Le plateau sportif de cette Solo Concarneau sera un peu moins relevé que celui de la Solo Maître CoQ, car les têtes de série ayant participé à la Transat AG2R La Mondiale seront encore aux Antilles. Mais le niveau n’en restera pas moins très relevé et toutes les observations que Jérémie pourra faire au contact de ses concurrents seront porteuses de précieuses informations.  

Jérémie Beyou, skipper Maître CoQ : « Cette Solo Concarneau sera une répétition générale de la Solitaire du Figaro. J’aurai un génois et une grand-voile neufs à tester. Ces voiles seront très proches de celles que j’utiliserai en juin. Nous ferons sans doute d’ultimes petites retouches après la course, mais ce ne seront que de petites évolutions. Nous avons pas mal travaillé sur le poids des voiles notamment, en optimisant la structure même du tissu.
Cette épreuve sera donc dédiée à la validation des réglages, mais aussi à la stratégie. Ce sera aussi la dernière occasion de se mettre dans la cadence : je vais l’aborder comme si c’était la Solitaire du Figaro… »

Il restera ensuite pile un mois avant le coup d’envoi de l’épreuve reine du circuit, prévu le 8 juin à Deauville. Jérémie participera à deux derniers stages d’entraînement au Pôle Finistère Course au Large avant de sortir son Figaro Bénéteau de l’eau pour peaufiner sa carène. Cette dernière ligne droite de la préparation sera aussi bien sûr dédiée à travailler encore son road-book stratégique.

Et, juste avant de mettre les voiles pour la Normandie, le skipper Maître CoQ aura le plaisir d’assister à la mise à
l’eau de son Imoca, le Maître CoQ 2, doté de sa nouvelle quille et optimisé en vue de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe…

En poursuivant votre navigation sur Maître CoQ, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.