Le Club Maître CoQ Avantages
Je me connecte
Ou


Mot de passe oublié
Je m'inscris
Ou

Nouveau report

3 novembre 2013

À 22h ce dimanche soir, la direction de course de la Transat Jacques Vabre a annoncé un nouveau report du départ en raison de conditions météo très dures annoncées pour les trois jours à venir. Une fenêtre météo pourrait s’ouvrir jeudi prochain.

 

Jérémie Beyou, skipper Maître CoQ : « Je suis surpris parce que nous n’avons été tenus au courant de rien depuis ce matin. On est tous focalisés sur la météo depuis plusieurs jours. On savait très bien que ça allait être fort. Nous dire, à 22h, que le départ, prévu le lendemain, est reporté, c’est surprenant, c’est ma première réaction.

 

Je ne connais pas les contraintes des autres classes, en Imoca nous en avons peut-être un peu moins. Il n’y a pas beaucoup de discussion avec la direction de course. J’ai échangé avec Yann Eliès et Kito de Pavant qui courent en Multi50. Si la direction de course nous dit que c’est une course multi classes, il faut que toutes les classes discutent ensemble.

 

Ce qui est embêtant c’est que l’on se prépare à plein de choses, on anticipe et tout d’un coup, tout est en stand by… C’est surprenant !

 

Le départ n’aura pas lieu avant jeudi, il faut continuer à rester concentré. Il n’est pas question d’aller à l’encontre d’une décision de direction de course qui est responsable pour toutes les classes. En Multi50, il y a plus de contraintes qu’en Imoca. Exposer un flotteur au vent dans de la mer par 5 mètres de creux et 35 nds de vent, c’est un exercice assez compliqué.

 

Au départ, la météo aurait été maniable demain mais après, à la pointe de Bretagne, quand le vent basculait nord ouest, il y avait 30 nds de vent, 40 nds en rafales, il aurait fallu ajuster le tir pour savoir si l’on passait dans le Four ou dans le Fromveur. Il y avait de l’anxiété et une nécessaire prudence. « 

En poursuivant votre navigation sur Maître CoQ, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.