Le Club Maître CoQ Avantages
Je me connecte
Ou


Mot de passe oublié
Je m'inscris
Ou

Maître CoQ 2 en configuration Transat Jacques Vabre

31 juillet 2013

L’Imoca 60 de Jérémie Beyou a été mis à l’eau, hier, à Lorient, à l’issue d’un chantier technique d’un mois, en vue de la Transat Jacques Vabre. Un check-up complet a été effectué par le Team Maître CoQ. Un minutieux travail sur les voiles et l’optimisation des réglages attend désormais l’équipe de Jérémie Beyou.

 

Tout a été démonté, vérifié, expertisé, voire changé lorsque cela était nécessaire au cours de ce chantier technique estival. L’accastillage, les axes, les étais, les appendices… L’Imoca Maître CoQ 2, doté de voiles neuves et d’une nouvelle quête de mât (l’inclinaison de l’espar) est désormais en configuration « Transat Jacques Vabre ».

 

Les structures de la coque et des appendices n’ont en revanche pas été touchées. Comme toujours, le team procède par petites touches. « Il faut d’abord bien maîtriser ce nouvel outil avant d’envisager de grosses améliorations », précise Jérémie Beyou.
Les premières navigations sont prévues dès aujourd’hui, à Lorient, et le début de semaine prochaine sera consacré aux tests sur la nouvelle garde-robe du 60 pieds.

 

« Il y aura sans doute quelques allers et retours à la voilerie, comme toujours », précise le skipper Maître CoQ. Ensuite, un gros travail de prises de mesures sera effectué à l’aide des outils de navigation du bord pour définir non seulement les polaires de vitesse du bateau, mais aussi les « Sailect » : représentation graphique d’optimisation des réglages du bateau incluant, les polaires de vitesse, les combinaisons de voile, mais aussi les réglages de ballasts et des dérives. Ainsi, en fonction de la force du vent et de l’angle du bateau par rapport au vent, ces courbes indiquent quels sont les réglages optimaux à adopter.

 

Armand de Jacquelot (un ancien de « GSea Design », cabinet d’architecte qui avait dessiné le mât de Maître CoQ 1) a constitué un bureau d’étude au sein de l’équipe. Il va se charger de cette collecte de données et de son intégration dans la centrale de navigation*.
Le Team Maître CoQ va pour cela enchaîner les sorties en mer dès le mois d’août. Tout ce travail servira bien sûr pour la Transat Jacques Vabre, mais aussi pour la Route du Rhum.

 

En attendant ces épreuves phares, Jérémie Beyou et son co-skipper Christopher Pratt seront au départ de la Rolex Fastnet Race le 11 août prochain. Cette épreuve, disputée en double avec un média man à bord (Erwan Steff), permettra au duo Maître CoQ de se situer par rapport à la concurrence.

 

______________________________

 

* Une centrale de navigation dernière génération
Le Team Maître CoQ vient de mettre en place un nouveau partenariat technique avec Bravo Systems. Jérémie Beyou et son équipe sont les premiers à utiliser cette centrale de navigation de la dernière génération, en Imoca. Plus puissant, plus fiable, plus rapide, plus facile à exploiter que les centrales de navigation habituelles, cet outil a été testé et validé par les équipes de la Volvo Ocean Race et la Coupe de l’America. Le team participe ainsi au développement de ce produit.

En poursuivant votre navigation sur Maître CoQ, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.