Le Club Maître CoQ Avantages
Je me connecte
Ou


Mot de passe oublié
Je m'inscris
Ou

Joli coup tactique de Jérémie Beyou

7 novembre 2014

Le skipper Maître CoQ vient de passer une nuit bien sportive, comme il les aime : des changements de voiles en pagaille, du placement, de la glisse sur une mer lisse pendant que ses concurrents les plus proches étaient parfois jusqu’à 5 à 6 nœuds moins rapides que lui… Que demander de plus ?

 

« Ça a été génial toute la nuit ! »

Jérémie Beyou, skipper Maître CoQ : « Je suis allé chercher du vent sur une route un peu plus nord, pour éviter une zone sans vent. Ensuite, il a fallu beaucoup manœuvrer, j’ai fait au moins 7 ou 8 changements de voiles ou prises de ris dans la nuit, c’était sportif, mais ça valait le coup ! 

 

À un moment donné je me suis retrouvé sous grand spi, par 20 nœuds de vent, sur une belle mer toute lisse… c’était vraiment top ! Ça a été génial toute la nuit !
Le vent est même monté plus fort que prévu, jusqu’à 28 – 29 nœuds alors que j’étais sous grand spi. Ce matin, j’ai remis le gennak’, je suis à 17 – 21 nœuds, la mer s’est un peu formée, mais c’est pas mal.

 

Devant, pas de souci météo en vue, la bulle anticyclonique est derrière, il y aura un empannage en fin de journée. Il faut en revanche rester bien vigilant, car le vent est irrégulier, il faut donc le suivre sans cesse et changer de combinaison de voile en fonction de sa force.
Je m’étais reposé hier en prévision des manœuvres de la nuit dernière, et j’ai bien fait parce qu’il fallait être en forme ! Là, je vais aller me changer, manger et dormir un peu… »

 

À 2200 milles (4000 km) de l’arrivée, la tête de flotte des Imoca de cette Route du Rhum – Destination Guadeloupe vient de s’engager dans une longue course de vitesse et d’endurance pour les marins. La moindre bascule ou saute de vent devra être négociée, le potentiel du bateau exploité au maximum tout en préservant voiles et gréement.

 

Bref, la belle carte postale du bateau sous spi glissant sous l’alizé ne sera pas de tout repos, mais c’est parfait, car Jérémie est d’attaque !

 

Classement du 7 novembre à 11h
1. Macif (F. Gabart) à 2212,5 milles de l’arrivée
2. Maître CoQ (J. Beyou) à 16,7 milles du premier

3. Safran (M. Guillemot) à 120,8 milles du premier
4. For Humble Heroes (A. Tripon) à 176,0 milles du premier
5. Bureau Vallée (L. Burton) à 189,1 milles du premier

En poursuivant votre navigation sur Maître CoQ, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.