Le Club Maître CoQ Avantages
Je me connecte
Ou


Mot de passe oublié
Je m'inscris
Ou

Jérémie Beyou se rapproche

9 janvier 2017

Après plusieurs jours passés à bonne vitesse dans les alizés de l’hémisphère Sud, Jérémie Beyou s’apprête à franchir l’équateur et à retrouver un Pot-au-noir qui lui avait fait bien des misères dans l’autre sens. Sauf que cette fois, il s’annonce plus favorable, ce qui pourrait permettre au skipper de Maître CoQ de se rapprocher de la tête de course.

SAILING - MAITRE COQ AERIAL 130616

Le retour dans l’hémisphère Nord se précise pour Jérémie Beyou, qui en termine ce lundi avec son 64e jour de mer et devrait basculer « la tête à l’endroit » dans les 24 heures qui viennent, 200 milles le séparant de l’équateur ce lundi matin. Naviguant depuis quelques jours dans un régime d’alizés de sud-est, le skipper de Maître CoQ a profité du ralentissement des deux hommes de tête dans le Pot-au-noir pour leur reprendre du terrain. Son écart avec le leader Armel Le Cléac’h et son poursuivant, Alex Thomson, était respectivement de 560 et 500 milles au premier classement de la journée.

De quoi donner encore de l’espoir à Jérémie, d’autant plus que, le Pot-au-noir, qui lui avait joué bien des vilains tours dans la descente de l’Atlantique, s’annonce cette fois plus favorable. « Je pense qu’il sera plus facile pour moi, ce qui est un juste retour des choses car, à l’aller, j’étais à 10 milles d’Armel dans le Pot-au-noir et il m’a collé 150 milles. On va dire que la roue tourne. Je pense que je peux revenir », a-t-il ainsi expliqué dans une interview accordée au Télégramme dimanche. C’est le mors aux dents que le Finistérien va attaquer le dernier tronçon de son Vendée Globe, prêt à sauter sur la moindre occasion de se mêler jusqu’au bout à la lutte finale.

En poursuivant votre navigation sur Maître CoQ, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.