Le Club Maître CoQ Avantages
Je me connecte
Ou


Mot de passe oublié
Je m'inscris
Ou

Jérémie Beyou « remonté » avant le nouveau départ aujourd’hui à 13h

10 juin 2015

Après la neutralisation de la course décidée lundi en raison d’un fort coup de vent au nord de l’Espagne, le départ de la deuxième étape de la Solitaire du Figaro Eric Bompard cachemire sera donné ce mercredi à 13h sur un parcours de 330 milles entre La Corogne et Concarneau. Après avoir rechargé ses batteries lors de l’escale galicienne, Jérémie Beyou aborde cette traversée du Golfe de Gascogne remonté à bloc.

Solitaire du Figaro 2015 - Maître CoQ - Jérémie Beyou : Jérémie Beyou : Jérémie Beyou « remonté » avant le nouveau départ aujourd’hui à 13h

D’accord avec ce choix de reporter le départ, Jérémie Beyou a profité de l’arrêt forcé pour se reposer après 24 heures de course éprouvantes : « Nous avons eu des conditions très compliquées après Sanxenxo, au point que je me suis retrouvé nettement en tête dans la nuit de dimanche à lundi puis 30e quelques heures plus tard ! Du coup, il a fallu par la suite que je me batte pour combler mon retard, j’étais aux alentours de la 10e place quand la course a été neutralisée. »

 

Rassuré par ce retour aux avant-postes, le skipper de Maître CoQ attaque « remonté » ces 330 milles, mais également l’étape suivante vers Torbay (Angleterre), dont le départ sera donné moins de 48 heures après l’arrivée en Bretagne : « Nous allons partir au près dans un régime de nord-est avec du vent de l’ordre de 20-25 nœuds, qui se calmera en soirée. Nous aurons ensuite une transition à négocier, pour finir au portant vers Concarneau. Je ne sais pas s’il y aura de gros écarts sur cette étape, mais le cumul des deux étapes devrait faire des dégâts. Il va falloir naviguer en pensant à cet aspect et j’avoue que pour moi, au regard de mon expérience, plus c’est dur, mieux c’est ! »

En poursuivant votre navigation sur Maître CoQ, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.