Le Club Maître CoQ Avantages
Je me connecte
Ou


Mot de passe oublié
Je m'inscris
Ou

Jérémie Beyou défendra son titre sur la Solo Maître CoQ

17 avril 2015

Vainqueur en 2014, Jérémie Beyou effectue sa rentrée en Figaro sur la Solo Maître CoQ (20-26 avril) aux Sables d’Olonne. A proximité du fief de son partenaire et avec le soutien de nombreux salariés de l’entreprise et d’éleveurs, le skipper du Figaro Maître CoQ tentera de réussir le doublé. 40 marins disputent cette Solo Maître CoQ, désormais inscrite au calendrier du Championnat de France de course au large en solitaire.

Interview avec Jérémie…

Comment appréhendez-vous cette Solo Maître CoQ 2015 ?

Jérémie Beyou : « Je me suis fixé trois objectifs : m’entraîner sur les petits parcours à prendre des départs à 40 bateaux et à passer des bouées de dégagement, c’est quelque chose que je ne peux pas simuler à l’entraînement. Ensuite, je vais tester mon nouveau spi qui sort de la voilerie Incidences et que j’utiliserai sans doute sur la Solitaire du Figaro. Enfin, et c’est ma priorité sur cette Solo Maître CoQ, je vais me confronter à la concurrence sur le parcours de 300 milles (555 km) passant par Belle-Ile, l’île d’Yeu et l’île de Ré. Nous serons dans des conditions qui ressemblent vraiment à une étape de Solitaire, c’est en quelque sorte une répétition grandeur nature. »

 La course s’inscrit effectivement dans le cadre de votre préparation pour la Solitaire du Figaro Eric Bompard Cachemire, on sent chez vous une grande confiance…

Jérémie Beyou : «Je ne parlerais pas de confiance, mais plutôt de sérénité. Aujourd’hui, je ne joue plus à me faire peur. Au niveau de ma préparation, je suis pile dans les mêmes clous que l’année dernière à la même époque, peut-être même un peu en avance sur les voiles. Si le nouveau spi fonctionne bien sur cette Solo Maître CoQ, le dossier sera validé, alors que l’année dernière, je me suis posé des questions très tard. »

Cette Solo Maître CoQ est aussi l’occasion de jauger la concurrence en course, comment la voyez-vous ?

Jérémie Beyou : « Je pense que nous allons retrouver les mêmes clients que l’année dernière, d’ailleurs ce sont ceux qui, depuis janvier, sortent du lot aux entraînements à Port-la-Forêt : Yann Eliès, Charlie Dalin, Corentin Horeau… Personnellement, je ne suis jamais le meilleur aux entraînements ou sur ces courses d’avant-saison, parce que je me fixe des objectifs très spécifiques à chaque fois, comme mon spi sur la Solo Maître CoQ, qui font que le résultat n’est pas forcément la priorité. Cela ne m’a pas empêché de gagner cette Solo Maître CoQ l’an dernier…»

Cette victoire était d’autant plus bienvenue que la Solo Maître CoQ porte le nom de votre partenaire, est-ce une source de motivation supplémentaire ?

Jérémie Beyou : Oui, c’est évident. Mais pour nous tous, cette Solo Maître CoQ constitue d’abord un beau moment de convivialité, puisque de nombreux salariés de Maître CoQ viennent pour l’occasion, ainsi que tous les éleveurs de la CIAB (Coopérative Interdépartementale des Aviculteurs du Bocage, basée en Vendée) et des salariés de Bellavol (co-partenaire de Maître CoQ). C’est en outre très rare qu’un armateur de bateau décide de sponsoriser une course, c’est une initiative à saluer, un très bel engagement de la part de Maître CoQ. Ils sont d’ailleurs récompensés par la Fédération Française de Voile et la Classe Figaro qui a décidé d’inscrire la course comme épreuve officielle du Championnat de France de course au large en solitaire. Je me régale à l’idée de venir, d’autant que l’année dernière, l’organisation avait été parfaite.

Vous avez en outre un titre à défendre, donc un peu de pression ?

Jérémie Beyou : C’est vrai que l’année dernière, Maître CoQ sponsorisait la course pour la première fois et je l’ai remportée, c’était la totale ! Maintenant, peut-être que j’ai mis la barre haute, pour faire comme on dit « rebelote » ! Mais cela n’est pas si facile de gagner deux fois de suite ! Après, vous me connaissez, quand je suis sur l’eau, je n’ai pas envie d’être derrière…

Le Chiffre du Jour : 45

En secondes, l’écart qui avait séparé l’année dernière lors de la première édition de la Solo Maître CoQ le vainqueur, Jérémie Beyou, au deuxième, Gildas Mahé. Thierry Chabagny avait complété le podium, à 1’53’’ du skipper de Maître CoQ. La course se disputait alors sur une unique manche de large.

Côté coulisses…

Découvrez le Programme de la Solo Maître CoQ : cliquer ici

Vendredi 17 avril 2015 – 14H00 : Début des contrôles de jauge et de sécurité

Samedi 18 avril 2015 : Contrôles de jauge et de sécurité toute la journée

16H00 : présentation officielle des skippers

Dimanche 19 avril 2015 : Contrôles de jauge et de sécurité toute la journée

Lundi 20 avril 2015 : Briefing skippers à 8H30  – Départ ponton 9H00  (remontée du chenal vers 9H15)  => 10H30 départ 1ère manche / 14H30 départ 2ème manche.

Mardi 21 avril 2015 : Briefing skippers à 8H30  – Départ ponton 9H00  (remontée du chenal vers 9H15) =>10H30 départ 3ème manche / 14H30 départ 4ème manche.

Mercredi 22 avril 2015 : Relâche (tous les Figaro seront visibles au ponton Vendée Globe)

Jeudi 23 avril 2015 : Briefing skippers à 9H00 – Départ ponton à 10H00 (remontée du chenal vers 10H15) puis Départ course au large à 12H00

Samedi 25 avril 2015 : Arrivée de la course au large

Dimanche 26 avril 2015 : Remise des prix à 11H30

Parlons Sport avec Jérémie Beyou : Paris-Roubaix

« Le Paris-Roubaix est une course qui m’a toujours passionné. J’aime bien les images des mecs couverts de boue et de poussière, c’est mon côté un peu spartiate ! Je me rappelle très bien des deux victoires de Gilbert Duclos-Lassalle (1992 et 1993), surtout la seconde, lorsqu’il gagne d’un boyau. J’ai aussi été marqué par les succès du Suisse Fabian Cancellara (2006-2010-2013), un coureur que j’aime beaucoup, qui allie puissance et élégance, j’aime bien son côté Spartacus. »

Le foodtruck Maître CoQ vous donne rendez-vous !

Après une présence remarquée à St-Malo sur le village de la Route du Rhum (plus de 6000 repas vendus), Maitre CoQ sera de nouveau présent cette année ! En effet, le foodtruck ira à la rencontre des consommateurs pour leur proposer un choix de menus diversifiés sur les villages nautiques :

– Solo Maître CoQ aux Sables d’Olonne (17 au 26 avril)

– Solitaire du Figaro Eric Bompard Cachemire à Bordeaux et Dieppe (22 mai au 28 juin)

– Tour de France à la Voile (3 au 26 juillet)

– Transat Jacques Vabre (17 au 25 octobre)

En poursuivant votre navigation sur Maître CoQ, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.