Le Club Maître CoQ Avantages
Je me connecte
Ou


Mot de passe oublié
Je m'inscris
Ou

Jérémie Beyou à la hausse

9 décembre 2016

Vendée Globe 2016 - Maître CoQ - Jérémie Beyou : Jérémie Beyou à la hausse

Passé jeudi au sud du Cap Leeuwin, le deuxième des trois caps de son tour du monde, Jérémie Beyou continue à avancer vite vers la Nouvelle-Zélande, porté par un front d’une trentaine de nœuds. Toujours quatrième du Vendée Globe, le skipper de Maître CoQ grappille des milles sur son devancier, Paul Meilhat.

19 nœuds de moyenne en 24 heures entre jeudi et vendredi, Maître CoQ continue à aligner de grosses moyennes quotidiennes, à l’avant d’un front qui le fait bénéficier d’un flux de nord-ouest d’une trentaine de nœuds. Des conditions propices pour aller vite. Ce dont ne se prive pas Jérémie Beyou qui, jour après jour, grappille des milles sur le 3ème Paul Meilhat : sur les dernières 24 heures, il est ainsi parvenu à lui reprendre une vingtaine de milles, 130 milles séparant les deux bateaux au premier classement de vendredi. Autre fait notable : à ce stade de la course, Jérémie compte presque 1000 milles d’avance sur le tableau de marche de François Gabart, vainqueur du Vendée Globe 2012-2013 !

Autant dire que le moral est à la hausse pour le skipper de Maître CoQ qui, pour la première fois depuis la panne de ses antennes Fleet en entrée de Grand Sud, a pu jeudi envoyer une photo de lui, grâce à un meilleur réseau capté à l’aide de l’antenne de secours de son Iridium. Une photo en mode combattant pour le Finistérien, preuve que la régate a repris le dessus à bord de l’IMOCA60’ bleu, blanc, rouge.

La suite du programme ? Toujours du vent soutenu le long de la zone des glaces et une route au sud-est vers la longitude de la Tasmanie, porte d’entrée du Pacifique. Nul doute que Jérémie ne sera pas mécontent de laisser derrière lui un Océan Indien pas très accueillant !

En poursuivant votre navigation sur Maître CoQ, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.