Le Club Maître CoQ Avantages
Je me connecte
Ou


Mot de passe oublié
Je m'inscris
Ou

Départ du Vendée Globe - Jérémie Beyou, entre émotion et concentration

6 novembre 2016

10h ce matin. Jérémie Beyou accorde de longues accolades chargées d’émotions à ses amis. Il répond aux dernières sollicitations des médias, avant de poser le pied sur son IMOCA 60’ Maître CoQ. Un moment fort qui s’est prolongé dans le fameux chenal des Sables d’Olonne où une foule immense s’était rassemblée dès 5h du matin pour saluer les 29 concurrents. Les derniers mots du skipper Maître CoQ, avant de prendre la mer :

Vendée Globe 2016 - Maître CoQ - Jérémie Beyou : Départ du Vendée Globe - Jérémie Beyou, entre émotion et concentration

Emotions fortes

Jérémie Beyou : « Troisième départ de Vendée Globe et toujours autant d’émotions. J’ai répété jusqu’à maintenant que je n’allais pas pleurer… Bon, c’est raté ! C’est une course vraiment à part, ça se vérifie ce matin. Le plus dur c’est de quitter les pontons. Même si j’ai pris de l’avance en quittant ma famille il y a déjà quelques jours, il y a les amis aujourd’hui qui sont là et mon équipe avec laquelle je vis depuis 4 ans intensément. Ce sont des moments très forts et pas si simples à vivre. »

Conditions favorables sur l’eau

Jérémie Beyou : « Le départ devrait être plutôt tranquille. On va faire face à un Golfe de Gascogne assez rapide, vent de travers. Plutôt facile a priori mais il y aura beaucoup de trafic donc il faudra rester vigilant. A mesure que l’on va se rapprocher de l’Espagne, ça deviendra plus technique, le vent va se renforcer, il y aura des changements de voiles à faire, puis du vent fort au portant. Jusqu’à mardi, on sera en mode Solitaire du Figaro, sans trop dormir. Ce n’est pas un début de course inquiétant, mais ce sera très technique donc il faudra être bien alerte. »

Trouver rapidement le rythme

Jérémie Beyou : « Je veux trouver mes marques au plus vite, ne pas faire de bêtises et ressortir devant. Si j’arrive à faire tout ça, je serai satisfait de mon début de course mardi ou mercredi. L’objectif sur ce Vendée Globe c’est d’abord de bien naviguer, comme je le fais depuis 3 ans, en trouvant un rythme qui permet à la fois de ménager le bateau Maître CoQ et faire la course devant, comme sur la dernière Route du Rhum (deuxième en 2014, ndlr) ou la New York – Vendée (premier en 2016, ndlr). Je sais que j’ai le bateau pour aller au bout et, si je vais au bout, je ne devrais pas être loin des premières places. »

Le coup d’envoi de la 8ème édition du Vendée Globe a bien été donné à 13h02. Maître CoQ est apparu à son aise d’entrée de jeu, en tête de flotte. Après 1h de course, Jérémie Beyou était classé 4ème.

N’hésitez pas à encourager Jérémie sur Facebook avec le hashtag #GoJerem !

En poursuivant votre navigation sur Maître CoQ, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.