Le Club Maître CoQ Avantages
Je me connecte
Ou


Mot de passe oublié
Je m'inscris
Ou

Décontraction et dépression

31 octobre 2013

Aussi concentrés que détendus, les deux co-skippers Maître CoQ scrutent leurs ordinateurs respectifs. Les fichiers météo de dimanche prochain tournent sur leurs écrans depuis quelques jours déjà, pour voir… Une dépression pointe le bout de ses isobares. Ce phénomène météo s’annonce, pour l’instant, plutôt corsé, mais il a encore largement le temps d’évoluer d’ici dimanche.

Pour Jérémie et Christopher, pas question de perdre de l’énergie à se focaliser là-dessus. Chaque chose en son temps. Et, pour l’instant, l’heure est à la décontraction concentrée ! Préparation physique le matin, point avec l’équipe technique, rendez-vous presse ou partenaires, travail météo, séance de massage et d’étirements en fin de journée. Les journées sont bien remplies sans être stressantes. Du rythme et du sport, rien de tel pour entrer dans sa course sans stress inutile.

La pression du départ, celle qui permet aux sportifs de haut niveau de concentrer toute leur énergie au bon moment, viendra en temps voulu…

Jérémie Beyou et Christopher Pratt co-skippers Maître CoQ  : « J’ai fait du vélo en début de semaine, j’en avais besoin… Et ça fait du bien, explique Jérémie. Nous ne sommes pas des sédentaires, confirme Christopher, nous avons besoin de nous dépenser, ça permet de se poser et de bien dormir. Et, depuis trois jours, Stéphane Eliot, notre préparateur sportif est là. Nous faisons deux séances par jour : une de travail, une de décontraction, c’est parfait !
Côté météo, nous avons bien sûr un œil sur les fichiers, nous faisons tourner des routages. Pour le départ. Il est vrai que pour l’instant ça s’annonce venté, surtout la première nuit, mais il est encore tôt pour s’en préoccuper et, de toute façon, nous faisons confiance à la direction de course.
L’important, pour l’instant, est de partager ces derniers jours à terre avec les salariés de Maître CoQ et les partenaires qui nous font le plaisir de venir au Havre pour nous voir. Il y a eu pas mal de visites du bateau, les séances de dédicaces sur le stand Maître CoQ : tout cela c’est aussi une belle façon pour nous de faire le plein d’énergie avant le départ ! »

Mini Mag Maître CoQ

L’avitaillement
Depuis le temps qu’ils font des courses au large, Jérémie et Christopher savent exactement ce dont ils ont besoin, et envie, en mer pour bien se nourrir. Quantités, types de plats, saveurs, aliments pour le réconfort : ces menus de course au long cours n’ont plus de secrets pour eux.
Tous deux ont largement opté pour des plats lyophilisés. Ces produits déshydratés offrent en effet aujourd’hui un large choix allant du petit déjeuner au dessert. Christopher a privilégié les plats épicés, Jérémie, lui, aime tout ! Plutôt bon, équilibré, léger, imputrescible, peu encombrant le lyophilisé est devenu l’aliment idéal pour les coureurs au large qui ont, en plus, besoin de doser avec précision le nombre de calories qu’ils s’octroient par jour de façon à optimiser chaque gramme embarqué.
Mais Jérémie et Christopher ont aussi mis dans leur « garde-manger » des plats cuisinés pour le plaisir, des barres de céréales pour les coups de pouce énergétiques et des gourmandises pour la bonne humeur ! Tout cela est conditionné par portions journalières.

En poursuivant votre navigation sur Maître CoQ, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.