Le Club Maître CoQ Avantages
Je me connecte
Ou


Mot de passe oublié
Je m'inscris
Ou

Dans le match !

14 octobre 2014

Les entraînements, c’est fini. À trois semaines du départ de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe, Jérémie Beyou s’octroie quelques jours de repos relatif avant de retrouver son Maître CoQ 2 et faire route vers Saint-Malo. Bilan de ces deux mois d’entrainements intensifs : « Je suis en forme et à l’aise sur le bateau, je suis dans le match.»

 

Le dernier stage préparatoire à la Route du Rhum s’est achevé jeudi dernier sur un bilan global positif pourJérémie Beyou. Pendant trois jours, dans des conditions musclées (25 – 30 nœuds et une mer formée), le skipper Maître CoQ et ses camarades d’entrainement du Pôle Finistère Course au Large ont plongé dans leurs bulles de solitaires…

 

Jérémie Beyou : « Pour cette dernière session, l’objectif fixé par le Pôle était de se reconcentrer sur son bateau, de faire tout, entièrement seul, de A à Z : virements, empannages, changements de voile, près, reaching, portant… Toute la gamme y est passée ! Nous avions mis le bateau en configuration « Route du Rhum » avec toutes les voiles et tout le matériel de « spare » (de rechange, ndlr) à bord.

 

On était donc vraiment dans des conditions de course avec tout le matossage à faire après chaque virement, le tout dans 25 à 30 nœuds…

 

L’idée était de travailler la vitesse d’exécution des manœuvres. Dans ces cas là, on ne peut pas s’empêcher de regarder un peu ce que font les copains à côté et ça va, je suis dans le match et à l’aise. C’était dur, bien sûr, physique, mais les entrainements, c’est fait pour ça. »

 

Un dernier « check » et puis s’en va
À l’aise en mer et en forme suite à la préparation physique de fond qu’il mène depuis plus d’un an maintenant, Jérémie s’offre aujourd’hui un peu de répit.
Vendredi dernier, il a calé les dernières mises au point avec son équipe technique. Tout va être, une fois encore, entièrement vérifié à bord de Maître CoQ : matériel de « spare », gréement, informatique…
Un dernier tour du propriétaire histoire de s’assurer que tout est bel et bien prêt pour la transat. Histoire, aussi, de partir serein.

 

Jérémie Beyou : « Tout est bien calé, nous sommes dans le timing. Il y a encore pas mal de rendez-vous à assurer cette semaine, mais je vais en profiter pour me reposer un peu et ne pas aller au chantier. Je suis en immersion depuis début aout, il est temps de faire une petite pause. Je retrouve l’équipe le mardi 21 octobre, juste avant le convoyage vers Saint-Malo…

En poursuivant votre navigation sur Maître CoQ, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.