Le Club Maître CoQ Avantages
Je me connecte
Ou


Mot de passe oublié
Je m'inscris
Ou

C'est l'heure du sprint final !

17 juin 2015

Après un peu plus de deux jours et demi de mer, la tête de la flotte de la troisième étape de la Solitaire du Figaro Eric Bompard cachemire touche au but et devrait rejoindre Torquay ce mercredi vers midi. La journée de mardi a provoqué de gros écarts dont ont profité les deux premiers, Yann Eliès et Charlie Dalin, tandis que Jérémie Beyou a conservé sa sixième place et s’apprête à une ultime lutte avec Yoann Richomme et Gwénolé Gahinet, qui le précèdent.

Solitaire du Figaro 2015 - Maître CoQ - Jérémie Beyou : Jérémie Beyou : C'est l'heure du sprint final !

Les riches sont devenus plus riches. Le scénario de la troisième étape de la Solitaire du Figaro a souri mardi à ceux qui ont franchi en premier le Wolf Rock, puisque depuis qu’ils ont laissé derrière eux le phare situé au sud-ouest de l’Angleterre, ils n’ont eu de cesse de creuser l’écart sur leurs poursuivants. La victoire d’étape devrait ainsi se jouer entre Yann Eliès et Charlie Dalin, tandis que la troisième place est promise à Xavier Macaire. Derrière, le trio composé de Yoann Richomme, Gwénolé Gahinet et Jérémie Beyou va se livrer jusqu’au bout une belle bataille navale dont l’issue dépendra de leur positionnement au moment de passer sous les falaises séparant le phare de Start Point de la ligne d’arrivée.

 

Sur ce dernier bord bâbord amure d’une vingtaine de milles, ils auront en effet le choix entre passer au plus près de la côte pour raccourcir la route au maximum, au risque d’être déventé par les falaises tournées vers l’est (le vent vient de l’ouest), et garder un peu de distance au large pour profiter d’une brise plus forte et plus constante mais en faisant plus de chemin. A l’approche de la pointe de Start Point, le skipper de Maître CoQ semble avoir choisi la seconde option, a priori plus favorable puisque dans son nord, Yoann Richomme perd du terrain. L’objectif de Jérémie sur cette fin de parcours est aussi de terminer le plus près possible de Gwénolé Gahinet dans la perspective du classement général : s’il finit avant son rival ou s’il concède moins de 5’19 à l’arrivée de cette étape, il grappillera en effet une place au général (de la cinquième à la quatrième) dans la mesure où l’actuel troisième, Alexis Loison, semble distancé sur cette étape. Verdict dans quelques heures…

En poursuivant votre navigation sur Maître CoQ, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.